Legalisation de caisse

Tous les entrepreneurs qui ont une caisse enregistreuse fiscale serrée se débattent chaque jour avec de riches ennuis que les appareils peuvent également créer. Comme tout équipement informatique, les caisses enregistreuses ne sont pas indépendantes des défauts et parfois se gâtent. Tous les propriétaires d’entreprises ne savent pas qu’à un moment donné où le registre est créé à l’aide d’une caisse enregistreuse, il devrait y avoir un nouvel appareil - le premier échec.

L'absence de caisse enregistreuse de secours pour la vente de produits ou d'assistance peut entraîner des sanctions de la part du bureau des impôts, car cela évitera que la lettre de vente ne soit cassée lors de la panne de l'équipement principal. Les documents stockés avec la caisse enregistreuse doivent inclure un livret de service de la caisse enregistreuse. Dans ce texte, non seulement toutes les réparations sont effectuées sur l'appareil, mais il existe également des données sur la fiscalisation des coffres ou des modifications de son fonctionnement. Vous devez également entrer dans le livret de service un numéro unique, qui a été attribué au bureau des taxes par le bureau des taxes, le nom de la société et l'adresse des locaux où le montant est utilisé. Toutes ces notes sont nécessaires dans le cas des contrôles fiscaux. Tous les chemins de fer qui connaissent le caissier et son changement appartiennent à l'exercice d'un service spécialisé, avec lequel tous les entrepreneurs utilisant des caisses enregistreuses doivent constituer un contrat signé. Quoi? Vous devez informer le service des impôts de tous les changements apportés au service du caissier. Les ventes sur les montants fiscaux doivent s'effectuer de manière continue. Par conséquent, pour réussir à remplir la mémoire de la caisse enregistreuse, vous devez échanger un avis contre un autre, tout en vous rappelant de lire la mémoire. Il est probable que la lecture de la mémoire de la caisse enregistreuse existe, tout comme sa réparation, effectuée uniquement et uniquement par une entité autorisée. En outre, l'activité doit être réalisée en présence d'un employé du bureau des impôts. À partir de la lecture de la caisse enregistreuse fiscale, un protocole approprié est créé, dont une copie parvient au bureau des impôts et un nouveau à l’entrepreneur. Il exige que ce protocole soit stocké avec d'autres documents liés à la caisse enregistreuse - son inconvénient peut entraîner l'imposition d'une pénalité par le bureau.